Pranique : le Sit !
Pranique c'est de ne plus avoir besoin de manger et de boire pour vivre. Synonyme inédie et isétie combinées

01062016 - [Misàjour et publication au 01 Juin 2016]
Ce mois-ci Aurélie Aimé (quel nom magnifique) interviewe Jacques Antonin, conférencier paysan-boulanger, sur le sujet de [La nourriture physique et lumière]. Cet homme parle de tous les concepts fondamentaux de l'alimentation, de l'acte de se nourrir. À commencer par une nourriture vivante, saine et [Crue].
J'aime beaucoup son rappel sur les sons, lorsqu'ils sont accompagnés d'harmoniques, ça me ramène immédiatement au [Chant du gong], aux incroyables expériences qu'il permet, et comment je me sens nourri par sa pratique ! L'on peut se nourrir par le son ! L'on se nourrit de tout ce qui nous entoure ! L'on se nourrit de ce que l'on aime ! Ce que l'on voit, entend, ressent (les émotions), crée, respire, pense, boit, mange... Si l'un de ces éléments s'appauvrit, l'on aura faim et l'on devra compenser. Ainsi si la qualité de notre air chute (pollution) nous aurons un manque énergétique que nous devrons compenser par autre chose (manger, boire ou autre...)...
Extrait : "la qualité de l’atmosphère, donc l’ambiance dans laquelle on vit est déterminante. Depuis des siècles on a crée des atmosphères de guerre, de stress, des pollutions atmosphérique etc, qui ont un impact sur la vie humaine par le biais de l'émotionnel. Cette détresse, cette tristesse, cette guerre au lieu de la joie, captée par notre corps émotionnel perturbe le mental des humains, et le mental des humains perturbe l’atmosphère. Ce phénomène exponentiel fait que la machine s’emballe, et que pour se nourrir, on compense avec des matières artificielles, car nous ne sommes jamais satisfaits".
imaj karma
Jacques nous rappelle l'importance d'aimer, qui est la première nourriture de notre âme, aimer ce que l'on fait, mange, boit, voit, pense, entend, etc... Il nous rappelle l'importance de manger vivant, d'avoir un bon transit intestinal. Il nous rappelle les travaux d'Edmond Bordeaux Székely qui a établi une classification de l’alimentation "biogénique" en 4 catégories : bioactive, biogénique, biostatique, biocidique. Plus c'est pollué et de basse vibration (biocidique)(moins il y a de son, moins ça vibre) et moins tu peux en capter l'énergie dont tu as besoin pour vivre.
La pollution des sols, de l'eau, de l'atmosphère, la pollution électromagnétique, visuelle et sonore, les chemtrails, la vaccination, les pesticides, l'état de stress permanent (et voulu, entretenu), l'atmosphère haineuse généralisée (voulue et entretenue), les mauvaises nouvelles (courrier, radios, télés, revues, journaux, internet, bouche à oreille), tout ceci contribue à affaiblir le potentiel humain, le détourne de sa structure lumineuse et le fait chuter dans toutes sortes de dépendances pour compenser. Si nous avons si faim de tout ce système de "consommation" artificiel mis en place, c'est parce que tout ce dont nous nous nourrissons est de très, très mauvaise qualité. Pauvre en lumière, donc en énergie, pauvre en amour.
En fait toute notre civilisation crève littéralement de faim (d'amour) ! Et nous compensons tant bien que mal par tous les poisons que notre ère dite moderne nous vend (préhistorique en fait notre ère ! Avant l'histoire ! Celle de l'amour de la vie !), nous nous addictons, nous nous détruisons, nous mourrons, vite et en mauvaise santé (nous avons été crée pour vivre des siècles ! Vois [Anna, grand mère de Y'eshua]).
Seul un retour vers la nature, la joie, la simplicité, l'écoute attentive de soi même, le bonheur d'aimer, pourra nous sortir de l'impasse ! Et c'est maintenant que ça se passe, dans chaque seconde de chaque vie individuelle !

Misàjour de la page [Rencontre avec Pranique le Sit !] avec le geste de Vincent qui à la suite de la lecture de mon éditorial sur les dangers du [Four à micro-ondes], n'a fait ni une ni deux et a été le foutre immédiatement à la déchetterie ! Dans un monde de conscience les déchetteries auraient du être envahies par des fours à microndes en bon état tout le mois de mars ! Lol ! Ce ne fut apparemment pas le cas, je n'ai reçu qu'un seul témoignage en ce sens ! Est-ce du à l'extrême stupidité et inconscience du peuple français (je te vois sourire), ou bien au fait que seulement Vincent lit mon site ? Ou alors parce que plus aucun des lecteurs de Pranique le Sit n'a de four à cancers dans sa cuisine ? Comme je suis de bonne humeur je penche plutôt pour la troisième hypothèse.... Lol !

Misàjour de la page [À méditer] avec "Les robes noires" de Soria. Extrait : "vous êtes vous demandé pourquoi celui qui est censé représenter Dieu devait porter une robe noire ? Pourquoi vous demeurez dans l'ombre d'un être qui, afin d'honorer la lumière, la divinité, se cache derrière une robe noire ? Moi, je trouve vos réactions bien étranges.
Vous cherchez la lumière, l'élévation et, en fin de compte, vous béatifiez des êtres portant des robes noires !
Par sa définition, le noir est le contraire du blanc. Dieu, vous l'imaginez en blanc, mais vous allez prier avec un être habillé en noir."

Misàjour de la page [Sommaire].

avatar Yv
Love
Yv

01052016 - [Misàjour et publication au 01 Mai 2016]
Voici un article important titré [Comment j'ai arrété de manger pour commencer à me nourrir] par Alyna Ruelle. La pièce manquante. L'article concerne le passage de l'état de [Végétalien], [Crudivore], [Liquidien] à l'état d'[Inédien], [Pranique]. D'une marche à l'autre. Gravir des marches est toujours associé à avoir plus, mieux, être plus grand, plus fort, plus beau. C'est vrai dans le sens de plus de lumière, mais inverse dans le sens alimentaire. Dans le sens alimentaire, il s'agit de manger moins de nourriture solide et plus de nourriture liquide, [Luminique].
imaj karma
Tous les aspects/situations qu'Alyna a du affronter et traverser sont très bien expliqués, documentés, témoignés. La peur de la mort, de manquer, la faim, le regard des autres, leurs jugements, le regard et les croyances sociétaires, les désirs virtuels, les émotions à traverser qui peuvent être extrêmement violentes et déstabilisantes (honte, colères, déprimes, angoisses, peurs, solitude, tristesse, mélancolie, ennui, culpabilité, etc...), la distorsion temporelle, le non désir alimentaire, etc...
Il s'agit, ni plus ni moins, de manger la lumière directement à sa source, de puiser directement à son origine, non affaiblie par son passage dans les différents règnes intermédiaires (minéral, végétal, animal). Un adage dans la langue française illustre à merveille cette réalité : "il vaut mieux s'adresser à Dieu qu'à ses saints" ! Il vaut mieux manger directement la lumière à sa source (au centre même de notre matière atomique) qu'au travers des différents règnes extérieurs ! C'est d'une banalité. Oubliée...
Voici venu le siècle de la souvenance. Alléluia !!!
Toi aussi qui lis ces pages, et ce site ! Et ce site ! Alouette gentille alouette, tu t'es réincarné(e) pour cela ! T'en souviendras-tu ?

Voici une étude Russe résumée par Michel Dogna au sujet des [Ogm et stérilisation]. Pendant 2 ans des hamsters nourris aux Ogm ont été comparé avec un groupe témoin (sans Ogm). La troisième génératioin des hamsters qui ont eu une part importante d'Ogm dans leur alimentation n'étaient quasiment plus capable de se reproduire. Il est suposé qu'il arrivera (arrive) la même chose à l'être humain. Ou comment stéréliser la race humaine en douceur et sans vague. OGM = Organisation du Génocide Mondial.
Comme je ne mange pas d'Ogm, j'ai un sperme d'une qualité exceptionnelle ! Lol ! Et je le vends. À prix d'or ! Ou comment se faire des couilles en or ! Lol !
L'avenir ? Les cliniques à procréation assistée (et contrôlée !). D'ailleurs j'investis dans l'une d'entre elles ! En Suisse... Lol ! Bon appétit...

Misàjour de la page [Rencontre avec Pranique le Sit !]. Avec le résumé d'un échange entre Aurélie et moi-même sur l'écriture de mon nom et des noms que les uns et les autres portent. Ou supportent ! S'identifient... Si cela pouvait contribuer à ce que tu arrétes de me confondre avec quelqu'un d'autre ! Lol !...

Misàjour de la page [À méditer] avec "voter" d'un auteur inconnu.

Misàjour de la page [Articles autres...].

avatar Yv
Om Shivaya Namaha
Yv

01042016 - [Misàjour et publication au 01 Avril 2016]
Misàjour de la page [Les praniques de l'histoire] avec d'autres noms de contemporains inédiens et praniques. Je suis devenu très laxiste sur les noms de cette page. Un jour il ou elle est [Inédien(ne)], le lendemain il ou elle remange, ou devient [Pranique] ou régresse [Liquidien], une poule n'y retrouverait pas ses petits. Alors je ne sais plus trop. Certains s'affirment inédiens lorsqu'ils boivent encore des jus de fruits ou mangent de temps en temps... Etc... Tout ceci pour te dire de prendre ces informations avec beaucoup de précautions, et à moins d'avoir la personne en face de toi qui, à priori, devrait être capable de te dire dans le moment présent où elle en est de son régime alimentaire. Chaque année la liste s'allonge aux prétendants du titre ! Lol !... Tant mieux. Mais référencer tout cela au jour le jour, c'est un peu le bordel, et puis finalement ce n'est plus trop mon propos. Tous les témoignages se ressemblent de plus en plus, les expériences aussi, point n'est besoin de toujours répéter la même chose.
Là où il y a moins de risque de se tromper, paradoxalement, c'est avec les décédés. Une fois décédés, ils ne peuvent plus nous balader dans toutes ces variations ! Lol ! À partir du siècle dernier (1900) l'on commence à avoir des infos assez précises sur ce qu'ils ont vécus. Surtout ceux de la voie mystique.
Je t'ai cité 31 nouveaux noms le mois dernier, toutes des femmes, voici le détail de l'histoire de l'une d'entre elle, il s'agit de [Rolande Lefebvre].

Misàjour de la page [Rencontre avec Pranique le Sit !]. Où dans l'échange avec Aline, il nous est confirmé qu'Yv n'est toujours pas pranique, mais en chemin vers... Mais ça, ceux et celles qui lisent le site dans tous ses coins et recoins le savaient déjà... Extrait :
- Aline : tu es devenu [Pranique] de la même façon (demande du corps) ou alors tu as décidé un jour de le devenir ?
- Yv : où as tu lu que j'étais pranique ? J'ai vécu comme toi un passage difficile où mon corps refusait toute nourriture. Pas simple. Le corps (et/ou l'âme ?) ne voulaient (ne veulent) plus de nourriture physique, mais le mental et l'émotionnel sont encore accrochés à des croyances, des peurs, qui perturbent tout cela... C'est difficile pour moi de me nourrir... J'ai lâché prise dans le vouloir, je laisse faire, tout en étant vigilant sur mon régime alimentaire actuel. Je suis très attentif à ne pas bouleverser cet équilibre acquis  difficilement, et si fragile...
Devenir pranique reste toujours un désir profond... Quant à savoir si ça se réalisera dans cette vie ? Ça c'est mystères et boules de gomme...

Misàjour de la page [Lemonouvo] avec la naissance du mot "sphèrestre" apparu pour décrire certains phénomènes vécus par les participants au [Chant du Gong]. Comme une sensation de se retrouver dans une sphère de lumière cosmique, qui t'entoure et t'intoure, te rayonne et t'aime. Sphère à partir de laquelle tu irradies dans tout ton uni-vers intérieur et extérieur.
De la pure Unité Cosmique multidimensionnelle, cuvée 2016 ! Lol ! Une expérience à vivre et revivre sans drogue, rite chamanique ou autre, sans aucune technique de développement personnel (ou autre...), sans machine d'aucune sorte (quantique ou autre...), juste de l'accueil et du lâcher prise !
Et un Gong habité ! Lol ! Aussi simple et dépouillé que le [Pranisme]!

Voici la nouvelle page [Le chant du Gong : témoignages]. Avec des témoignages de ceux et celles qui ont expérimenté [Le Chant du Gong]. J'en retiens des voyages cosmiques dans et hors du corps, des expériences d'Unité, de connexion au Grand Tout. Des douleurs aussi, signe de rééquilibrage énergétique, de transformation cellulaire. Des passages dans des mondes parallèles, des bains de lumière, de sons, des chants, des chants au-delà du chant, du flottage et des ondulations sur des vagues sonores, des musiques célestes et sphèrestres, bref que des trucs incroyables, ou presque !

Misàjour de la page [À méditer] avec "Heureux" de Marie Béatrice Carmona et "Vénusien" d'Anna Gavalda.

avatar Yv
Om Adonai Tsebayoth
Yv